Return to site

Pourquoi suivre la publication des topoguides ?

par Silvia Estrems

Pourquoi ne pourriez-vous pas disposer, dans le monde professionnel, de fiches synthétiques qui vous permettent d’aborder différentes situations de la même manière que celles qu’utilisent les personnes qui pratiquent des sports de montagne ou de vélo ?

Dans les domaines des sports de montagne ou du vélo, ces fiches synthétiques, souvent illustrées, sont appelées topoguides. Les topoguides permettent à leurs utilisateurs de visualiser la topographie d’un territoire spécifique, de trouver de nouvelles routes à suivre, de les parcourir avec des indications utiles et de partager des expériences avec d’autres. (Consultez un exemple de topoguides des sports de montagne sur camptocamp.org.)

Les topoguides sont des compléments utiles aux guides plus complets pour trois raisons principales : ils contiennent des informations à jour, sont courts et, par conséquent, faciles à manipuler, et mettent en lumière un aspect spécifique (un itinéraire inhabituel, une variante d’intérêt, un endroit confortable). Ils incitent souvent leur utilisateur à se documenter au-delà de l’aspect abordé.

Comment adapter cet outil au contexte professionnel ? Il s’agit de le créer en format blog. Je vais offrir, en format court, des informations à jour qui donnent un nouvel éclairage sur des situations professionnelles que beaucoup de personnes traversent habituellement.

Ces posts, des topoguides pour le monde professionnel, sont des compléments aux recommandations que je partage dans la collection de guides de voyage pour le monde professionnel. Ces guides, collection de livres, offrent une vision large et approfondie des différents chemins de votre vie professionnelle.

Les topoguides proposent une perspective différente — ce sont des points d’entrée pratiques, d’utilisation immédiate, qui invitent également à découvrir.

Ces topoguides sont classifiés en sections qui vous permettent de trouver rapidement ce que vous cherchez ou qui vous intéresse :

• Les récits : les histoires véritables qu’on y trouve aident à ressentir les déroulements possibles, probables et souhaitables des périples narrés. Par exemple, vous pouvez lire L’histoire de Julie, qui a transcendé sa quête de la perfection et L’histoire de Mélanie, qui a réussi à communiquer ses tarifs sans crainte.

• Les itinéraires : cette section regroupe les méthodes et les outils qui vous permettent de découvrir d’autres façons d’agir et vous aide à les adopter. Par exemple, vous pouvez lire Comment créer l’offre que vous souhaitez développer, et Comment détecter qui peut vous aider à vendre aux entreprises.

• Les rituels : ensembles d’actions qui peuvent se mener de forme automatique (comme la conduite d’un vélo) et qui vous permettent d’aborder une situation professionnelle avec moins de résistance et moins de craintes pour un meilleur résultat. Par exemple, La discipline — source de gain de temps —, et La vente — un investissement de temps nécessaire —.

Mon souhait est que ces topoguides soient, comme ceux que j’utilise pour mes propres voyages en montagne : inspirants, précis et pratiques.

Pour être informé de chaque publication d’un topoguide, je vous invite à vous inscrire ci-après.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly